Demos/Mixs

Detroit City Musics // The Jazz Thing

Surtout reconnue à travers Motown, puis aujourd’hui, comme "techno city", Detroit a également représenté une scène jazz de premier plan avec, dés les années 20, le développement de big bands dont les deux plus influents : McKinney’s Cotton Pickers et Jean Goldkette Orchestra.

Parsemée de ballrooms et de clubs, sur Woodward Av. ou Hastings St., la ville, durant les décennie suivantes, produit et reçoit d’éminents jazzmen, forcés pour la plupart de déserter la ville pour travailler : Thad Jones et son frère Elvin, Milt Jackson, Paul Chambers, Tommy Flanagan, Yuseef Lateef

Mais, la Jazz Thing à Detroit reste incarnée par le collectif et label Tribe - Marcus Belgrave, Phil Ranelin, Doug Hammond... - qui enregistra de splendides disques de spiritual et soul jazz durant les 70’s, dans une approche liant musique, politique et utopie, dont la nouvelle génération de musiciens, Carl Craig notamment et son projet Innerzone Orchestra, s’inspire et préserve la mémoire vivante (dans la même logique exista alors Strata, division locale du label indépendant new-yorkais Strata-East). Carl Craig reforma d’ailleurs Tribe il y a quelques années, pour ré-enregistrer certains de leurs titres et organiser une tournée qui les conduisit, pour le bonheur des jazz addicts (dont votre hôte !!), jusqu’en Europe.

Pour conclure, vous écouterez une version jazz du classique techno Strings Of Life de Derrick May, réalisée par le musicien allemand Christian Prommer. Preuve qu’à l’ère post-industrielle et technologique, Detroit se décline toujours par la note bleue.

Detroit City Musics // The Jazz Thing by SG Exp. by Bab Musique on Mixcloud

Pour aller plus loin :

  • Lars Bjorn & Jim Gallert, Before Motown (2001) - A History Of Jazz In Detroit, The University Of Michigan
  • Pierre Evil (2014), Detroit Sampler, Éd. Ollendorff & Desseins